Exécutants invités

Yuhmi Suke Iwamoto est Belgo-japonaise et a suivi des études littéraires au Japon avant de partir, en 2008, étudier la musique en Europe et profiter des conseils de Greta De Reyghere et d’Hélène Bernardy au Conservatoire Royal de Liège. Elle y obtient un Master en Art Lyrique avec distinction en 2011. Par la suite, elle poursuit son formation dans les classes d’Ana-Camelia Stefanescu et Elise Gäbele à l’IMEP (Namur). Elle y termine ses études avec grande distinction.

Yuhmi devient par la suite finaliste du Concours International de chant TIM à Rome en 2012 et lauréate du Concours International de chant d’Ans (Belgique) en 2013. Elle est actuellement le chantre principal et soliste à la Cathédrale Saint-Michel et Gudule où elle chante depuis huit ans le Te Deum, en présence de la famille Royale, souvent en compagnie de Xavier Deprez ou Bart Jacobs. Elle dirige également des chorales amateurs et professionnelles.

Bien qu’encore au début de sa carrière, elle a déjà à son actif des rôles à La Monnaie (Cendrillon de Massenet) et dans diverses production d’opéra où elle interprète Purcell (Dido and Æneas), Mozart (Nozze di FigaroDie Zauberflöte), Offenbach (La Grande-duchesse de Gérolstein), Oscar Straus (Ein Walzertraum), Humperdinck (Hänsel und Gretel)…

Yuhmi est aussi choriste supplémentaire à l’Opéra de Wallonie et est régulièrement sollicitée pour se produire en tant que soliste dans le cadre de concerts et d’enregistrements. Elle se produit ainsi en récital ou en oratorio en Belgique, en France et au Japon, avec entre autres Lionel Bams, David Miller et Xavier Deprez. Elle a ainsi réalisé en 2019 la création mondiale de plusieurs œuvres du compositeur contemporain Michel Lysight.

En 2017, elle a participé à la COP22 en tant que soliste au Maroc.

Yuhmi possède un répertoire étendu allant du baroque à la musique contemporaine en passant par la musique sacrée et liturgique qu’elle maîtrise parfaitement.

Site web : www.yuhmisukeiwamoto.com

 (originellement publié en juin 2022)

Makoto Akatsu est né au Japon. Il a commencé ses études de violon avec le professeur Morioka au Kunitachi College of Music à Tokyo, étudié le violon baroque avec Mme. Ono, la viole de gambe et la musique de chambre avec M. Shige.

En plus de ses études de violon, il a dirigé plusieurs chœurs et orchestres.

En 1987, il déménagea aux Pays-Bas, où il étudia le violon baroque avec Sigiswald Kuijken au Koninklijk Conservatorium Den Haag.

En 1993, il obtint son diplôme de soliste.

En 1990, Makoto Akatsu fonda l’Orchestre « Van Wassenaer », avec lequel il s'est produit à maintes reprises.

Il fait aussi partie de l’ensemble Affetti Musicali, qui remporta en 1991 le second prix au concours « International Early Music Ensemble Competition » à Utrecht, et de La Petite Bande.

Il est premier violon de l'orchestre Currende et du Collegium de Dunis. Il se produit avec Les Arts Florissants, Les Talens Lyriques, la Nederlandse Bachvereniging, la Tafelmusik de Toronto, les Conversations Galantes et le Bach Collegium Japan.

Il a prticipé activement à l'enseignement des jeunes étudiants, en commençant par des cours de master aux conservatoires d'Anvers et de Munich, et en dirigeant de cours de master au Japon.

Professeur invité de violon et d'alto baroque qu LUCA Campus Lemmensinstituut, Leuven, Belgique.

(originellement publié au concert en octobre 2020)