Michael Jaremczuk est né le 26 novembre 1959 à Mons (Hainaut).

Enfant de la communale, il effectue des études secondaires littéraires et linguistiques (anglais, allemand, latin, histoire, littérature française).

D’abord à la fanfare locale (Havré, près de Mons) puis aux académies de Mons et de La Louvière, il étudie la trompette, le piano, l’harmonie, le solfège et l’histoire de la musique.

En 1978, il entre au Conservatoire Royal de Mons où il obtient notamment un premier prix de musique de chambre, un autre d'histoire de la musique et, en 1989, le diplôme supérieur de percussion.

Parallèlement, il étudie la pédagogie musicale et obtient, en 1983, le titre de régent en éducation musicale au jury d’état.

Durant 3 ans, il se perfectionne à la batterie de jazz à l’école Agostini, avec Dominique Hamet et au marimba avec Robert Van Sice.

En 2009, il obtient le brevet de directeur d’académie de musique.

Dès 1980, il travaille régulièrement comme percussionniste au cachet au Nouvel Orchestre symphonique de la RTBF, avec lequel il jouera de nombreux concerts et effectuera, en mai 1988, une courte tournée à Charleston, Caroline du Sud.

Outre les claviers de percussion, Michael Jaremczuk adore jouer des timbales.

Dès l’âge de 15 ans, il tient les baguettes dans des phalanges amateurs (harmonies, cercles symphoniques …).

Depuis, il participe à de nombreux projets avec divers orchestres, souvent en collaboration avec un chœur, tels l’Orchestre de Chambre de Waterloo, La Clerlande, les Pastoureaux, la Noucelle, Da Capo 2000, Laudantes Consort, la Badinerie …

Depuis plusieurs années, il participe à des projets de musique baroque. Récemment, il a joué avec les Concerts Bourgeois, Il Florileggio, la Cetra d’Orfeo.

Il joue avec le trompettiste Denis Lebon dans Tuba Mirum, ensemble de trois trompettes, timbales et orgue dans un répertoire essentiellement du XVIIe s. à 415 [Hz].

(originellement publié au concert en octobre 2013)